Hi!!Everyone.I hope that u r enjoying here. Slt tout le monde!!J'éspere que vous passerez une belle journée

Derniers sujets

» Rap algerien:Gazza sous les feu
Lun 24 Aoû - 3:00 par Admin

» Lord Bi RecordS
Lun 24 Aoû - 2:44 par Admin

» Meilleurs buts de league de champion 1992 jusqu'a 2005
Sam 22 Aoû - 19:34 par Admin

» frequences des tous TV sur nilesat
Sam 22 Aoû - 3:50 par Admin

» Ouvrez youtube gratuit
Sam 22 Aoû - 3:40 par Admin

» Vous oubliez votre mots de passe msn??
Ven 21 Aoû - 23:59 par Admin

» sujets:entrez le page de modem de victime
Ven 21 Aoû - 23:50 par Admin

» Est-ce-que votre ordinateur contient des virus??
Ven 21 Aoû - 23:27 par Admin

» Meilleur logiciel dans le monde DRAGON soft
Ven 21 Aoû - 23:14 par Admin

Navigation

Navigation

Partenaires

Forum gratuit


Tchat Blablaland

Partenaires

Forum gratuit


Tchat Blablaland

    Langue *article*

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 42
    Points : 3080
    Date d'inscription : 21/08/2009
    Age : 24
    Localisation : Gabés

    Langue *article*

    Message par Admin le Ven 21 Aoû - 17:28

    gestuels, qui permet la communication entre les individus.
    Langues du monde par familles :
    Afro-asiatiques Nigéro-congolaises Nilo-sahariennes Khoïsan Indo-européennes Caucasiennes Altaïques Ouraliennes Dravidiennes Sino-tibétaines Austroasiatiques Austronésiennes Pama-nyungan Papoues Tai-Kadai Amérindiennes Na-dené Eskimo-aléoutes Isolat
    Langue et langage [modifier]

    Une définition linguistique de la langue précise que c'est un système de signes doublement articulés, c'est-à-dire que la construction du sens se fait à deux niveaux d'articulation. On trouve tout d'abord celui des entités signifiantes (morphèmes et lexèmes, ou monèmes) formant les énoncés puis celui des unités distinctives de sens (phonèmes) formant les unités signifiantes. Ces deux niveaux d'articulation déterminent les premiers niveaux de la description linguistique : phonologie, morphologie et syntaxe. André Martinet précise que l'ordre de description est nécessairement inverse de l'ordre de perception ou d'usage de la langue : la description commence par le deuxième niveau d'articulation (les phonèmes) pour aller vers le premier (la combinatoire des unités signifiantes).

    On distingue généralement la langue (système de signes) et le langage (faculté humaine mise en œuvre au moyen d'un tel système). La langue doublement articulée n'est qu'un langage parmi d'autres, que rien ne doit doit privilégier : la faculté de langage est aussi mise en œuvre par d'autres systèmes de signes, comme le geste, le dessin, le vêtement, etc. La linguistique, comme science du langage au sens strict, est donc nécessairement englobée dans une discipline aux objets plus nombreux : la sémiologie ou sémiotique, science générale des signes et de la signification.

    On distingue également, depuis Ferdinand de Saussure, la langue et la parole (c'est-à-dire l'utilisation effective du système de la langue par les locuteurs).

    On appelle langue maternelle d'une personne la ou les langue(s) que cette personne a apprise(s) dans son enfance au cours de son apprentissage du langage.

    Dans une perspective sociolinguistique (étude des langues dans leur rapport aux sociétés), le terme "langue" définit tout idiome remplissant deux fonctions sociales fondamentales: la "communication" (c'est au moyen de la langue que les acteurs sociaux échangent et mettent en commun leurs idées, sentiments, pensées, etc.) et l'"identification" (de par son double aspect individuel et collectif, la langue sert de marqueur identitaire quant aux caractéristiques de l'individu et de ses appartenances sociales). Par conséquent, les « langues » sont des objets vivants, soumis à multiples phénomènes de variations et les frontières entre les langues sont considérées non hermétiques car elles relèvent d'abord des pratiques sociales (par ex.: en quoi l'énoncé "La réunion est schédulée pour le week-end" ne serait-il pas du "français"?). En prenant en compte la valeur des représentations des mots en société, les sociolinguistes substituent donc le terme "langue" à ceux pouvant renvoyer à des connotations péjoratives ou dévalorisantes (ex.: "dialecte", "patois"…).

    Si la grande majorité des langues parlées dans le monde sont des langues naturelles, qui se sont formées spontanément à partir d'états de langue antérieurs, il existe cependant aussi des langues artificielles ou langues construites, comme l'espéranto, le volapük, l'ido l'interlingua, le lojban, ou encore le klingon, qui ont été créées consciemment par des individus.

    Une langue est dite vivante lorsqu'elle est utilisée oralement par des personnes dont elle est la langue maternelle, ou par une communauté suffisamment nombreuse — et de façon suffisamment intensive — pour permettre une évolution spontanée de la langue (cas de l'espéranto).

    On appelle langue morte ou éteinte une langue qui n'est plus pratiquée oralement comme langue maternelle, mais qui peut être encore utilisée dans certains domaines (tels que la religion). La connaissance des langues mortes, en permettant l'étude des textes anciens, est utile notamment à la linguistique historique, ainsi qu'à l'histoire et à ses disciplines annexes. Les deux langues mortes les plus importantes de la culture occidentale sont le latin et le grec ancien. L'expression « langue morte » est contestée par beaucoup de ceux qui les pratiquent. On lui préfère alors « langue ancienne ». Il est possible de « ressusciter » des langues mortes, comme le montre l'exemple de l'hébreu.

    Une langue vivante est rarement un système uniforme et rigide, elle varie généralement selon le lieu géographique (dialectes), le milieu social (sociolectes) et les individus (idiolectes) et, bien sûr, selon le temps (diachroniquement), ce qui fait que, considérée à un moment donné, une langue est toujours en évolution et contient plusieurs états. Par exemple, le système phonologique des langues est en évolution constante, ce qu'étudie la phonétique historique. Une langue vivante est définie dans une géographie linguistique internationalement reconnue et se définit par sa frontière linguistique. Si cette dernière est traversée par une frontière, c'est une langue transfrontalière.
    [/size][/color][/font]

      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 23:34